La Sologne s’exprime dans toute sa splendeur, quelle que soit la saison, au détour de chaque chemin.

C’est la forêt de feuillus qui revit au printemps, la lande et la bruyère qui chatoient l’été, les fougères qui rougeoient à l’automne, l’étang qui se fige l’hiver venu. Ici, les sens sont toujours en éveil. C’est l’odeur des résineux sous le soleil ardent, l’humus qui exhale après la pluie, la brume qui se lève au petit matin quand le chevreuil regagne le bois… C’est ce château qui surgit au milieu de nulle part, ce petit ruisseau où cancane un couple de canards, le vent qui siffle dans les roselières d’où les passereaux s’envolent.

IMG_0262

IMG_0272

IMG_0274

IMG_0276

IMG_0327

IMG_0163

© Tous droits réservés.Toute utilisation sans autorisation est illégale.

images